Baptiste Ory

Baptiste Ory

Baptiste Ory vers 2018

Surnom
Baptiste Ory
Naissance
Décès
Nom de naissance
Baptiste Erwan Pierrick
Nationalité
Site web
Œuvres réputées
  • Les aventures de Gicorne la girafe licorne (2016)
  • Balloune (2018)
  • Reprise de « L'Escalier » des Pirouettes (2018)
  • Promène (2019)

Baptiste Ory, surnommé « Baptiste Ory », né le 1er août 1998 à Fontainebleau, est un intellectuel, artiste, influenceur, humoriste, chanteur, acteur, réalisateur, philanthrope et ingénieur créatif français. Il est surtout connu pour être Baptiste Ory.

Sommaire [masquer]

Naissance [ modifier | modifier le code ]

Rayon lumineux sur l'hôpital de Fontainebleau
Rayon lumineux sur l'hôpital de Fontainebleau le 1er août 1998

Baptiste Erwan Pierrick naît le 1er août 1998 à Fontainebleau (Seine-et-Marne). Au même moment, un gigantesque rayon lumineux blanc éclaire le service maternité de l’hôpital. Ce dernier sera aperçu jusqu'à une distance de 250 kilomètres1. Dans les rues de Fontainebleau, la foule en extase s’amasse et commence à chanter des cantiques à propos d’un certain « sauveur ». La population est dispersée dans l’après-midi avec des lances à eau et l'événement sera dissimulé pendant de nombreuses années par le gouvernement.

Enfance [ modifier | modifier le code ]

Les débuts [ modifier | modifier le code ]

Baptiste Ory vit à Fontainebleau jusqu’à ses deux ans. Les gens de la région se souviennent de lui comme un très beau bébé, souriant, intelligent et déjà très attentif aux problèmes du monde. Par la suite, il décide de suivre ses parents lorsqu’ils retournent en Bretagne : là où sont ses racines. Il passe donc le reste de son enfance, puis son adolescence, dans le canton de Vitré (Ille-et-Vilaine).

Retour aux origines [ modifier | modifier le code ]

À Vitré, Baptiste étudie à l’école maternelle Notre-Dame, puis à l’école primaire Sainte Jeanne d’Arc. Il se mélange aux jeunes enfants d’origines diverses (Vitré, Balazé, Champeaux, Val d’Izé, Erbrée, etc.). Il restera fortement marqué par cette expérience scolaire multiculturelle. Ses camarades de classe seront aussi fortement bousculés et transformés par sa venue. À l’heure actuelle, la moitié d’entre eux fait partie des personnes les plus influentes du début du XXIe siècle (l’autre moitié à fondée une secte consacrée à sa personne et est morte lors d’un suicide collectif).

Années champêtres [ modifier | modifier le code ]

Maison familiale de Baptiste à Montreuil sous Pérouse

En 2006, les parents de Baptiste déménagent à Montreuil Sous Pérouse : un petit village situé 4 kilomètres au nord de Vitré. Il les suit encore une fois, malgré sa tristesse d’abandonner ses camarades vitréens tout chamboulés. À Montreuil et à l’école primaire le Sacré-Cœur, Baptiste découvre avec émois les difficultés auxquelles font face les petites gens de la campagne. Il considérera néanmoins ces années champêtres comme les plus belles de sa vie et aimera se rappeler la beauté et l'insouciance de cette vie simple.

Malheureusement, le petit village de Montreuil-sous-Pérouse gèrera très mal le passage de Baptiste Ory : quelques années plus tard, pilleurs et tourisme de masse déformeront à tout jamais la charmante vallée encaissée et son ravissant bocage2.

Adolescence [ modifier | modifier le code ]

Tiraillements [ modifier | modifier le code ]

En 2009, afin de suivre et comprendre le parcours scolaire d’un français lambda, Baptiste retourne à Vitré pour étudier au collège Sainte Jeanne d’Arc, puis au lycée Sainte Jeanne d’Arc. Soucieux du sort des montreuillais, mais devant tout de même partager son savoir dans le monde, Baptiste choisit de faire pendant sept ans, soir et matin, le trajet en car scolaire entre sa maison familiale et son école.

La même année, Baptiste commence une impressionnante collection de Super Picsou Géant. Elle compte à ce jour plus de 200 numéros.

Carrière sportive [ modifier | modifier le code ]

À l’âge de 12 ans, Baptiste se met avec vigueur à la natation. Malgré un réel talent pour la brasse, il n’apprécie pas l’ambiance de compétition malsaine qui règne dans les piscines et le chlore qui agresse sa belle peau lustrée. Il ne participera qu’à une seule compétition : le désormais fameux 2e circuit départemental d’Ille-et-Vilaine, à Chartres-de-Bretagne. Le 6 février 2010, des spectateurs chanceux ont ainsi pu voir Baptiste Ory faire un aller-retour en brasse de 50 mètres en à peine 15 secondes, avant de s'arrêter à 30 centimètres de l’arrivée pour laisser les neuf autres nageurs prépubères passer devant lui3.

Œuvre artistique [ modifier | modifier le code ]

Œuvre baptistoriste : « Promène » (2019)
Œuvre baptistoriste : « Promène » (2019)

À la suite de cet événement inédit, Baptiste se retire des bassins. L’émotion est générale dans toute la région. Il choisit alors de consacrer ses activités parascolaires à l’art. Théâtre, peinture et dessin rythmeront ses mercredis après-midi, et vendredis soir4,5. L’école d’arts plastiques et le conservatoire d’art dramatique de Vitré voient alors naître en leur sein un nouveau courant artistique : le Baptistorisme. Ce mouvement consiste en un humour acerbe et une palette colorée. Baptiste Ory en est le chef de file et le seul représentant. Le Baptistorisme sera condamné de nombreuses fois par le Vatican qui le considérait comme un « art décadent ».

Génie compris [ modifier | modifier le code ]

Au lycée, Baptiste impressionne ses camarades et professeurs de par ses réponses aux devoirs toujours très justes et très complètes, mais aussi et surtout de par ses exposés novateurs. En 2015, il joue devant la classe de latin une scène du Phèdre d’Euripide avec 600 figurants en toge blanche.

L’année de son baccalauréat scientifique, Baptiste aide tant et si bien ses amis et collègues lycéens que Sainte Jeanne d’Arc est classé premier lycée d’Ille et Vilaine6. Enfant de la cinquième république, l’émoi de la mention « très bien » sur son diplôme aux reflets dorés7 le motive alors à poursuivre ses études dans le système public d’enseignement supérieur français.

Formation [ modifier | modifier le code ]

La Mayenne et le multimédia [ modifier | modifier le code ]

De plus en plus passionné par le multimédia, domaine qu’il considère comme la dernière parcelle du monde à explorer et défricher (avant l’espace), Baptiste s’inscrit sur « Admission Post-Bac » dans de ce type de formations. Il est cependant accepté dans toutes les formations de tous les domaines d’Europe. Il choisit d’étudier à l’Institut universitaire de technologie de Laval les métiers du multimédia et de l’Internet. Toujours modeste, il opte pour habiter dans un appartement d’à peine 20 mètres carrés. Une frontière le sépare alors chaque semaine de ses racines, du beurre demi-sel et de la galette-saucisse. Il sortira deux ans plus tard major de sa promotion (bien sûr).

Le Nouveau Monde [ modifier | modifier le code ]

Baptiste apprenant aux Québecois à faire du du patin à glace
Baptiste apprenant aux Québecois à faire du patin à glace

En 2018, Baptiste part en Nouvelle-France afin de parfaire ses connaissances sur le Nouveau Monde et valider son diplôme. À son arrivée, le continent vierge d’une telle énergie voit sa météo s’emballer et une vague de froid paralyse la région pendant plus d’une semaine8.

Baptiste réalise en groupe, au Cégep de Matane, un projet multimédia novateur : « Balloune ». Ce jeu de plateforme contrôlable à la main permet à des milliers d’enfants de s’amuser tout en se remuant. Plusieurs enfants paraplégiques se sont même levés et remis à marcher pour jouer au jeu9.

Après un stage en webdesign à Montréal où il relança la croissance de toute la ville10, Baptiste décide de revenir dans son pays natal. À son arrivée en France le 19 juin 2018, des hourras, banderoles de bienvenues et pleurs égaient le hall d’arrivées de l’aéroport Paris-Roissy Charles de Gaulle. Il fut un temps envisagé de le renommer « aéroport Baptiste Ory », mais il a été déterminé qu'il y avait un risque de confusion avec celui d'Orly.

Un amour possible [ modifier | modifier le code ]

Baptiste choisit de poursuivre son cursus à l’école d’ingénieur IMAC - la seule école d’ingénieur publique alliant arts et sciences - afin de réaliser le rêve de son enfance et le combat de sa vie d’adulte : allier enfin les arts et les sciences. Il s’installe à Bussy-Saint-Georges, une ville nouvelle de l’est de Paris, et choisit - toujours plus modeste - un appartement encore plus petit que le précédent. Disneyland Paris, à quelques kilomètres de là, perd donc un nombre considérable de visiteurs : ceux-ci préfèrent aller à Bussy afin de tenter d’apercevoir Baptiste à se fenêtre et déposer des offrandes en bas de sa résidence.

Ses projets et œuvres novateurs ne cessent d'impressionner et révolutionner le monde de l'image, du multimédia, de l'audiovisuel et de la communication. C'est au même moment qu'il devient le fan numéro 1 du groupe de musique The Pirouettes. Il montre ainsi au monde qu'il n'est pas qu'un faiseur : il peut lui aussi être admirateur de ses semblables.

Mort [ modifier | modifier le code ]

Vue d'artiste de la mort de Baptiste Ory
Vue d'artiste de la mort de Baptiste Ory

Le 03 décembre 2020, à 20h26, Baptiste Ory est retrouvé mort sur le chemin entre son appartement et son école. Un plat de pâtes spaghettis - son repas préféré, car il le disait sain et aux conséquences écologiques limitées - s’écoule de sa bouche aux lèvres gercées. Il lui manque son bras droit et son pied gauche. Il tient dans sa main restante une marguerite.

Les réactions à sa mort sont sans égales : deuil national d’un mois, création d’un jour férié, milliards de personnes dans les rues, inondations provoquées par les pleurs et tremblements de terre de magnitude 12 en plusieurs endroits dans le monde. Malgré de multiples hypothèses et des enquêtes d’envergure mondiale, les raisons de la mort de Baptiste Ory sont à ce jour toujours inconnues.

Il reste de son passage sur Terre une gigantesque production dans tous les domaines qu’il affectionnait et d'innombrables personnes changées à jamais par sa rencontre.

Notes et références [ modifier | modifier le code ]

  1. http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1998-08-08430
  2. https://www.ouest-france.fr/bretagne/montreuil-sous-perouse-35500/montreuil-sous-perouse-un-feu-de-voiture-endommage-une-maison-5779225, Ouest-France, 24 mai 2018.
  3. https://ffn.extranat.fr/webffn/resultats.php?idact=nat&idcpt=7715&go=epr&idepr=71
  4. https://www.ouest-france.fr/bretagne/vitre-35500/des-lyceens-interpretent-le-songe-dune-nuit-dete-3402221, Ouest-France, 15 mai 2015.
  5. https://www.ouest-france.fr/bretagne/vitre-35500/les-jeunes-jouent-des-saynetes-sur-le-monde-du-travail-4191150, Ouest-France, 26 avril 2016.
  6. https://www.francetvinfo.fr/bac/classement-des-lycees/2016.html
  7. http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/resultats/bac/diplome/2016/ORY_BAPTISTE_ERWAN_PIERRICK_c5d9a6310f2d472b15d5c7413222044e.html
  8. http://www.leparisien.fr/environnement/vague-de-froid-historique-aux-etats-unis-et-au-canada-jusqu-a-40-c-attendus-27-12-2017-7472901.php, Le Parisien, 27 décembre 2017
  9. https://www.facebook.com/mobiliteetudiantecegepdematane/photos/a.261425707219332/2003644419664110/?type=3&theater
  10. https://www.tvanouvelles.ca/2018/11/20/montreal-championne-de-la-croissance-economique-au-pays-1, TVA nouvelles, 20 novembre 2018